Maths & marins

C’est les vacances ! Je n’ai rien écrit depuis longtemps. La période de confinement et de continuité pédagogique ne m’a pas du tout inspirée… J’avais plein de choses à raconter, mais je n’ai pas trouvé les mots : entre difficultés, solutions, joies et râleries institutionnelles, les intrications étaient trop nombreuses.

Enfin, quoi qu’il en soit, maintenant c’est repos et, évidemment, je ne vais pas travailler jusqu’à la deuxième semaine d’août. Sauf que le cerveau fonctionne de façon étrange parfois, et les idées arrivent souvent de façon inopinée.

J’étais en vacances en Bretagne la semaine dernière ; la côte et les ports aidant, j’ai eu une idée fulgurante. Lancer un projet « Maths et marins » à compter de la rentré prochaine. Il faut dire que le sujet est vaste, dès le niveau collège :

  • calcul de la distance entre le littoral et la ligne d’horizon lorsque l’on contemple l’océan ;
  • calcul des coefficients de marées avec la méthode des douzièmes ;
  • repérage sur la sphère ;
  • conversions de vitesses et de longueurs en utilisant les nœuds et les miles ;
  • travail sur les pourcentages avec la croissance de l’océan de plastique (OK, c’est moins poétique) ;
  • etc.

Un travail sera peut-être possible avec des collègues de SVT ou de physique… voire même avec des profs de lettre, pour les récits de voyages.

Je ne sais pas encore quelles modalités adopter : semaine thématique, projet inter-disciplinaire, activités perlées tout au long de l’année sur le sujet, … En tout cas, voilà encore un moyen pour élargir l’horizon de nos élèves.

C’est peut-être une idée en l’air et je ne suis pas du tout certain d’avoir le temps de la mettre en œuvre cette année, mais je la garde sous le coude. Et il reste encore à caser ça dans les progressions, ce qui ne sera pas une mince affaire compte tenu de la désorganisation prévisible de la rentrée qui nous attend !

En tout cas, les idées de manquent pas et j’ai déjà plein de choses dans les tuyaux, dont notamment un atelier MAth.en.JEANS. Et sur un plan plus personnel, je me suis réinscrit en master de maths, parce que ça commençait sérieusement à me manquer. L’année s’annonce chargée. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.