Bonjour bonjour !

Bienvenue ! Je suis professeur de mathématiques, dans un collège du Val-De-Marne. Je suis en poste dans mon établissement depuis septembre 2018, c’est donc ma deuxième année dans cet établissement à l’heure où j’écris ces lignes.

Faisons connaissance

L’établissement dans lequel le travaille revêt une spécificité : il est classé REP (réseau d’éducation prioritaire). Concrètement, cela signifie que les élèves de l’établissement sont plutôt issus de famille pauvres, ayant des métiers peu ou pas qualifiés, habitant dans des quartiers défavorisés. Beaucoup de parents ne maîtrisent pas correctement la langue française, et je n’évoque même pas l’accès au numérique. Cela se traduit dans les classes : nous avons (théoriquement) des effectifs réduits, du personnel de vie scolaire en quantité supérieure (mais il y aurait tant à dire), des moyens financiers pour acheter de matériel pédagogique (vidéo-projecteur, si tu m’entends…) ou financer toutes sortes de projets.

Deuxième spécificité, mais qui est liée à la précédente : le collège est dans la petite couronne de la banlieue parisienne. En ville, cité pauvre de HLM et de tours où l’on voit sécher le linge, où l’en entend vrombir les scooters et où les « jeunes traînent en bande pour tromper l’ennui ». En un mot, « dans les quartiers ».

Le niveau scolaire général de l’établissement est bas au regard des indicateurs statistiques usuels de l’éducation nationale. Mais c’est aussi un endroit vivant, dynamique, où nous œuvrons tous pour permettre à « nos gamins » d’apprendre des choses, et idéalement d’aimer apprendre.

Et donc, un blog ?

Alors voilà, j’ai eu envie d’écrire sur mon quotidien de prof de maths dans un collège comme celui-là. Le travail de tous les jours, les projets ordinaires ou extraordinaires, les difficultés, les victoires et les frustrations. Ce qui se passe dans la salle des profs, dans les réunions ou dans les classes. Il y a tant de choses à raconter !

Je n’ai pas d’objectifs en termes de fréquence de publication, et encore moins en terme de durée de vie de ce blog. Mais une chose est sûre : des histoires, j’en ai à raconter.

Au plaisir de vous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.